L'Oeil Curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Visites

Les billets sur les visites d'Expositions, dans les musées et les galeries.

L'exposition est encore visible quand le billet est publié (parfois pas pour très longtemps...)

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 2 juin 2019

Chérie, j'ai agrandi mes oeuvres

C'est curieux chez un géant de la sculpture ce goût du petit modèle qui devient grand.
Il y a comme une germination qui se produit, une pâte qui pousse, un petit rien se transformant en quelque chose.
Mann im Wind (Modell 1:50) 2008/18 photo: Martin Argyroglo
Mann im Wind (Modell 1:50) 2008/18
Photo: Martin Argyroglo

Mann im Wind II 2018 photo: Aurélien Mole
Mann im Wind II 2018
Photo: Aurélien Mole

Tout aussi curieux est le dragon (?) en pâte à modeler qui se retrouve créature de bronze, fumant des naseaux dans la cour de l'Hôtel de la Monnaie.
Drittes Tier 2017 photo: Aurélien Mole
Drittes Tier 2017
Photo: Aurélien Mole

Ambiguë est finalement la découverte de Thomas Schütte.
Intimidante par l’ampleur de l'oeuvre et des matières travaillées.
Dérangeante par cette omniprésence de l'humain et en particulier des visages, rarement aimables, voire tristes.
Wichte 2006 photo: Martin Argyroglo
Wichte 2006
Photo: Martin Argyroglo

Wicht 2006 photo: Nic Tenwiggenhorn
Wicht 2006
Photo: Nic Tenwiggenhorn

Weinende Frau Nr. 0 2009/2017 photo: André Morin
Weinende Frau Nr. 0 2009/2017
Photo: André Morin

Il y a une oscillation pénible entre une vie douloureuse, avec des faces convulsées et des corps déformés ou incomplets et la mort, avec la propre tombe de l'artiste.
Mein Grab 1981 2006
Mein Grab 1981 2006

Mein Grab 1981
Mein Grab 1981

Il est néanmoins possible de trouver un peu de légèreté dans cette pesante gravité avec sa Galerie de Sculpture, qui a commencé, modestement, comme un Pringles posé sur une boîte d'allumettes !
Skulpturenhalle Agence RKW Architektur +. Photo : Dieter Schwarz
Skulpturenhalle Agence RKW Architektur +.
Photo : Dieter Schwarz

Skulpturenhalle III (Modell 1:20) 2012/15 Photo: Hans Schröder, Marta Herford
Skulpturenhalle III (Modell 1:20) 2012/15
Photo: Hans Schröder, Marta Herford

Skulpturenhalle I (Modell 1:100) 2011 Photo: Luise Heuter
Skulpturenhalle I (Modell 1:100) 2011
Photo: Luise Heuter

Pringles photo: Luise Heuter
Pringles
Photo: Luise Heuter


vendredi 31 mai 2019

La grande illusion

Faisant à mon tour mon grand tour, en Touraine et pas en Italie, je fis un détour par Tours.

Parcourant l'installation d'Alicja Kwade, « The Resting Thought », je me dis que mes sens me jouaient des tours.
Alicja Kwade, « The Resting Thought » CCC OD, Tours, France, février 2019 © Alicja Kwade Photo: F. FERNANDEZ - CCC OD, Tours Courtesy the artist and kamel mennour, Paris / London.
Alicja Kwade, « The Resting Thought » CCC OD, Tours, France, février 2019
© Alicja Kwade Photo: F. FERNANDEZ - CCC OD, Tours
Courtesy the artist and kamel mennour, Paris / London.

Les cadres n'encadraient pas toujours des miroirs, les miroirs ne réfléchissaient pas clairement, les colonnes devenaient troncs, les troncs colonnes, mais les hommes-troncs ne défilaient pas en colonnes.
Il était aisé de passer de l'autre côté du miroir, mais les escaliers ne montaient nulle part.
Comme tout pendule qui se respecte, une horloge tournait dans les airs, au son d'un gros tic-tac.



Par quel tour d'une démoniaque prestidigitatrice étais je devenu une Alice moustachue dans un univers à la M. C. Escher ?


dimanche 26 mai 2019

Comment j'ai affronté les démons

Ce fut un combat épique, à l'ombre de la Tour Eiffel.
Le second étage de la Maison de la Culture du Japon était envahi de créatures plus terrifiantes les unes que les autres.

Ici, un terrible démon complètement décoiffé, cherchant à se faire passer pour un moine.
Ôtsu-e XVIIIème Siècle
Ôtsu-e XVIIIème Siècle

Là, j'ai surpris la créature alors qu'elle allait procéder à quelque rite impie dans une baignoire.
Démon au bain XVIIe siècle, peinture d’Ôtsu The Japan Folk Crafts Museum, Tokyo
Démon au bain XVIIe siècle
peinture d’Ôtsu The Japan Folk Crafts Museum, Tokyo

J'ai même dû me battre contre l’alliance impossible d'un démon et de la jeune fille à la glycine, la belle et la bête.
Kitagawa Utamaro (1753-1806), Souvenirs d’Ôtsu achetés à Edo, vers 1802-1803, gravure sur bois, collection particulière, Paris.
Kitagawa Utamaro, Souvenirs d’Ôtsu achetés à Edo, vers 1802-1803
gravure sur bois, collection particulière, Paris.

J'étais bien seul dans ces affrontements dantesques, les dieux étant plus préoccupés par leur hygiène que par l’éternel combat du bien et du mal.
Le dieu de la Fortune rasant le dieu de la Longévité sur une échelle XVIIIe siècle, peinture d’Ôtsu collection particulière, dépôt à l’Ôtsu City Museum of History, Japon
Le dieu de la Fortune rasant le dieu de la Longévité sur une échelle XVIIIe siècle
peinture d’Ôtsu collection particulière, dépôt à l’Ôtsu City Museum of History, Japon

J'ai encore les images de cette sarabande infernale dans la tête, Benkei et sa cloche, le fauconnier, le musicien aveugle et tous les autres.

Ils sont tous présents, comme sur les images vendues comme souvenirs aux pèlerins et aux voyageurs au relais d’Ôtsu, près de Kyôto.
Comme Utagawa Kuniyoshi, je suis hanté.
Utagawa Kuniyoshi "Les personnages Ōtsu-e devenant vivants"
Utagawa Kuniyoshi "Les personnages Ōtsu-e devenant vivants"

N'allez pas les affronter, pauvres humains !


- page 1 de 69