L'oeil curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 25 mai 2015

Un billet bien carré

Pas d'exposition visitée durant ce long week-end de La Pentecôte et pourtant que d'activités !

Du sport avec un bon match de rugby Racing Métro 92 - Castres dans les gradins de l'historique et vétuste stade Yves du Manoir à Colombes (comme quoi un lourd passé de pilier et une passion pour le rugby ne sont pas incompatibles avec la tenue d'un blog sur l'art...).

De l'histoire avec l'écoute du procès du Maréchal Pétain.


De l'art avec la lecture complète du dernier numéro de Beaux Arts magazine.
Un exploit pour l'Oeil Curieux alors que ce numéro n'est disponible que depuis vendredi dans les kiosques !

Et ce billet, sous le double signe du carré, déclenché justement par Beaux Arts Magazine.

Petit retour sur la semaine dernière, avec le Street Art au profit d'Emmaüs.
Les chauves-souris ont été bien généreuses puisque toutes les œuvres ont été vendues pour un total de 277 800 €.
L'ATLAS est parti pour 5 400 € et ce beau C215 pour 7 000 €.
C215 EMMAÜS - 2015
C215 EMMAÜS - 2015

L'ATLAS SANS TITRE - 2015
L'ATLAS SANS TITRE - 2015

J'ai découvert, dans BAM, que d'autres carrés d'art étaient aussi accessibles, même s'il ne s'agit de pièces uniques et que ce n'est pas pour une organisation caritative.
Hermès Editeur, émanation de la célèbre maison de luxe Hermès, fameuse pour ses carrés, réalise régulièrement des séries limitées avec des artistes.

Après Josef Albers et son Hommage au Carré
Josef Albers Hommage au carré     Les carrés     Formal Garden
Josef Albers Hommage au carré Les carrés Formal Garden

Josef Albers Hommage au carré     Les carrés     Greek Island
Josef Albers Hommage au carré Les carrés Greek Island

Hiroshi Sugimoto et ses polaroïds
Hiroshi Sugimoto Couleurs de l'ombre     Les carrés     Carré 037
Hiroshi Sugimoto Couleurs de l'ombre Les carrés Carré 037

Hiroshi Sugimoto Couleurs de l'ombre     Les carrés     Carré 053
Hiroshi Sugimoto Couleurs de l'ombre Les carrés Carré 053

le prochain artiste à investir le pré carré de la maison parisienne sera Julio Le Parc et sa Longue marche.
Julio Le Parc Four Plates from LA LONGUE MARCHE
Julio Le Parc Four Plates from LA LONGUE MARCHE

Certes il faut des ronds pour acquérir tous ces carrés, mais quand on aime il paraît qu'on ne compte pas.

dimanche 17 mai 2015

L'Abbé et la Chauve Souris

Un billet sur une exposition dont les œuvres ne sont visibles encore que quelques heures ?
C'est n'importe quoi le Blog de L'Oeil Curieux !

Mais pas du tout !

Imaginez qu'une chauve-souris enragée de Street Art soit en train de surfer sur Internet ou qu'elle soit abonnée à mon blog.
Bon, j'avoue, les chauves souris ne représentent pas vraiment le gros de mes abonné(e)s.
Mais admettons.

Elle tape « Street Art » dans Google et elle tombe sur ce billet.
Elle est devant son écran, elle bave comme une folle et elle s’excite sur son clavier.
Elle connaît Ender, Jef Aerosol, Speedy Graphito ou Seth.
JEF AEROSOL - SANS TITRE - 2013
JEF AEROSOL - SANS TITRE - 2013

Julien SETH MALLAND - SANS TITRE - 2015
Julien SETH MALLAND - SANS TITRE - 2015

SPEEDY GRAPHITO - TIMELESS - 2015
SPEEDY GRAPHITO - TIMELESS - 2015

ENDER - MEME LES ANGES PLEURENT - 2015
ENDER - MEME LES ANGES PLEURENT - 2015

Ce n'est pas la chauve-souris ordinaire, qui passe sa vie dans une grotte, la tête en bas.
Non, non, elle est urbaine et éduquée.
Peut être même qu'elle est abonnée à Beaux Arts Magazine ou Graffiti Art magazine.

Imaginez qu'elle en connaît encore plus sur le Street Art que l'auteur de ces lignes et qu'elle est fan de Taroe et Gris1.
TAROE - SANS TITRE - 2015
TAROE - SANS TITRE - 2015

SOKLAK - OUPS - 2015
SOKLAK - OUPS - 2015

GRIS1 - SANS TITRE - 2015
GRIS1 - SANS TITRE - 2015

PURE EVIL - SANS TITRE - 2015
PURE EVIL - SANS TITRE - 2015

MARKO 93 - SANS TITRE - 2015
MARKO 93 - SANS TITRE - 2015

C'est quand même un morceau de chance de tomber sur mon site.

Imaginez en plus qu'elle adore Magritte et que le tableau de Pimax la réjouisse particulièrement.
PIMAX - BIG APPEL - 2015
PIMAX - BIG APPEL - 2015

Quand même, une chauve-souris enragée, fan de Magritte, qui passe sur mon blog, il y avait une chance sur 100 millions voire moins que cela se produise.

Imaginez qu'elle a un peu d'agent de coté et qu'elle a envie de dépenser intelligemment, tout en se faisant plaisir.
Et elle est libre mercredi 20 mai.
Ça tombe super bien, car elle pourra aller à la Grande Halle de la Villette pour la vente de Street Art organisée au profit d’Emmaüs.

Avouez qu'il a de la chance l'Abbé avec cette chauve-souris enragée de Street Art qui tombe sur mon billet et va faire monter les enchères mercredi soir.
BRUSK - ABBE PIERRE DRIPPING - 2015
BRUSK - ABBE PIERRE DRIPPING - 2015


Merci à Bigard pour le prêt de sa bestiole.


dimanche 10 mai 2015

Pas de réponse !

À vrai dire, je ne pensais pas vraiment avoir La Réponse, avec un Grand R, en descendant dans la Galerie de Photographies.
Je ne pensais pas non plus que les réponses seraient elle même des photographies.

Cette « petite » exposition, savante comme les réussit avec bonheur le Centre Pompidou, propose, avec l'aide d'une trentaine d'artistes, quelques réponses, sur un médium qui ne cesse d'évoluer depuis sa naissance, il y a plus de 175 ans.

Regroupé en huit catégories, « Des envies », « Un matériau », « Des principes », « Une Praxis » (plus 15 points pour l'inclusion de ce mot d’origine grecque dans mon blog!), « Une Alchimie », « Un Écart », « Des Ressources » et « Des Vérifications », chaque cliché est une parmi des réponses possibles.

Certaines semblent assez évidentes, comme le « Théatre d'ombres » de Kertesz, où l'ombre dessine, avec la lumière, le photographe et son appareil.
André Kertesz (1894 - 1985)  Autoportrait 1927 © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © RMN-GP
André Kertesz (1894 - 1985) Autoportrait 1927
© Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© RMN-GP

D'autres interrogent la technicité de la photographie, comme Ugo Mulas, qui illustre les conséquences de la focale de l'objectif sur le rendu du sujet.
Ugo Mulas (1928 - 1973)  Gli obiettivi. A Davide Mosconi, fotografo  (Le Verifiche, Les objectifs. A David Mosconi, photographe, Verifica 8)© Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © droits réservés
Ugo Mulas (1928 - 1973) Gli obiettivi. A Davide Mosconi, fotografo (Le Verifiche, Les objectifs. A David Mosconi, photographe, Verifica 8)
© Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© droits réservés

Le lecteur attentif remarquera alors que l'objectif trahit son propre nom puisqu'il procure une image subjective de la réalité !

Les plus surprenantes lient la photographie à la matière, comme l'antique support de la gélatine qui emprisonne le grain illuminé et révélé.
James Welling Gelatin Photograph 45 1984 © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © James Welling
James Welling Gelatin Photograph 45 1984
© Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© James Welling

Réponses datées, historiques et proche de la disparition avec une photographie qui ne devient plus qu'une série de 0 et de 1 dans un flux de données depuis l'avènement du numérique.


- page 1 de 88