L'oeil curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 juillet 2014

Le Street Art dans son fauteuil

En théorie, le Street Art, comme son nom l'indique, se découvre dans la rue.
Mais en admettant que vous avez une excuse valable pour ne pas être dans la rue, je vous propose de découvrir le Street Art depuis votre fauteuil, devant votre écran.

Un webdocumentaire qui vous emmène de New York à Sao Paulo.

Le méchant ogre Google avec son institut culturel.

Les Magasins généraux de Pantin, dont je vous avais parlé dans "C'est Samedi. Allons aux magasins"

Un blog copieux, pour les longues soirées d'hiver.

mercredi 23 juillet 2014

Achetez vous un Keith Haring

Il va falloir patienter jusqu'au 22 septembre pour acheter VOTRE Keith Haring.
Mais ce délai vous permettra d'économiser les 2,65 € nécessaires à cet achat.

Après les boites à lettres vendues pour la restauration de la fresque de l’hôpital Necker (rénovation qui devrait être achevée en 2015), la poste rend hommage à l'artiste avec une vignette dentelée.

haringtimbre.jpeg

Alors en septembre, à vous le Keith Haring, que dans un geste d'une grande générosité, vous pourrez même offrir à vos amis !


dimanche 20 juillet 2014

L'été en fente douce

Il est des semaines exceptionnelles.
Mercredi, les rêves de Bill Viola m’enlevaient loin de la réalité.
Dimanche, les portes cosmiques de Lucio Fontana se sont ouvertes.

Et l'exposition dure jusqu'au 24 août  et le billet est déjà disponible !
C'est le miracle de juillet.

L'artiste italien menait plusieurs vies, dans des dimensions parallèles.

Sculpteur dans une dimension.

Portrait de Teresita, 1940, Lucio Fontana

Portrait de Teresita, 1940, Lucio Fontana

Céramiste de talent dans une autre, avec des thèmes classiques italiens.

Crucifix, 1950-55, Lucio Fontana

Crucifix, 1950-55, Lucio Fontana

Mais surtout passeur vers l'espace avec ces fentes et ses trous.
Chef de file du spatialisme, Fontana ouvrait des portes vers le cosmos avec ses béances.
Il révélait le vide et le plein derrière les surfaces.
Il dessinait des cartes stellaires.

Concept spatial, 1962, Lucio Fontana

Concept spatial, 1962, Lucio Fontana

Concept spatial, Attente, 1963, Lucio Fontana

Concept spatial, Attente, 1963, Lucio Fontana

Concept spatial, New York 15, 1962, Lucio Fontana

Concept spatial, New York 15, 1962, Lucio Fontana

Concept spatial, Venice Moon, 1961, Lucio Fontana

Concept spatial, Venice Moon, 1961, Lucio Fontana

Concept spatial, 1960, Lucio Fontana

Concept spatial, 1960, Lucio Fontana

Alors que je voguais d'étoiles en étoiles, je me disais que « Master of the Universe » serait une bonne bande son pour ce voyage.
Ou un Tangerine Dream, tout aussi cosmique mais plus serein.

Diaporama Lucio Fontana






- page 1 de 78