L'Oeil Curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 2 juin 2019

Chérie, j'ai agrandi mes oeuvres

C'est curieux chez un géant de la sculpture ce goût du petit modèle qui devient grand.
Il y a comme une germination qui se produit, une pâte qui pousse, un petit rien se transformant en quelque chose.
Mann im Wind (Modell 1:50) 2008/18 photo: Martin Argyroglo
Mann im Wind (Modell 1:50) 2008/18
Photo: Martin Argyroglo

Mann im Wind II 2018 photo: Aurélien Mole
Mann im Wind II 2018
Photo: Aurélien Mole

Tout aussi curieux est le dragon (?) en pâte à modeler qui se retrouve créature de bronze, fumant des naseaux dans la cour de l'Hôtel de la Monnaie.
Drittes Tier 2017 photo: Aurélien Mole
Drittes Tier 2017
Photo: Aurélien Mole

Ambiguë est finalement la découverte de Thomas Schütte.
Intimidante par l’ampleur de l'oeuvre et des matières travaillées.
Dérangeante par cette omniprésence de l'humain et en particulier des visages, rarement aimables, voire tristes.
Wichte 2006 photo: Martin Argyroglo
Wichte 2006
Photo: Martin Argyroglo

Wicht 2006 photo: Nic Tenwiggenhorn
Wicht 2006
Photo: Nic Tenwiggenhorn

Weinende Frau Nr. 0 2009/2017 photo: André Morin
Weinende Frau Nr. 0 2009/2017
Photo: André Morin

Il y a une oscillation pénible entre une vie douloureuse, avec des faces convulsées et des corps déformés ou incomplets et la mort, avec la propre tombe de l'artiste.
Mein Grab 1981 2006
Mein Grab 1981 2006

Mein Grab 1981
Mein Grab 1981

Il est néanmoins possible de trouver un peu de légèreté dans cette pesante gravité avec sa Galerie de Sculpture, qui a commencé, modestement, comme un Pringles posé sur une boîte d'allumettes !
Skulpturenhalle Agence RKW Architektur +. Photo : Dieter Schwarz
Skulpturenhalle Agence RKW Architektur +.
Photo : Dieter Schwarz

Skulpturenhalle III (Modell 1:20) 2012/15 Photo: Hans Schröder, Marta Herford
Skulpturenhalle III (Modell 1:20) 2012/15
Photo: Hans Schröder, Marta Herford

Skulpturenhalle I (Modell 1:100) 2011 Photo: Luise Heuter
Skulpturenhalle I (Modell 1:100) 2011
Photo: Luise Heuter

Pringles photo: Luise Heuter
Pringles
Photo: Luise Heuter


vendredi 31 mai 2019

La grande illusion

Faisant à mon tour mon grand tour, en Touraine et pas en Italie, je fis un détour par Tours.

Parcourant l'installation d'Alicja Kwade, « The Resting Thought », je me dis que mes sens me jouaient des tours.
Alicja Kwade, « The Resting Thought » CCC OD, Tours, France, février 2019 © Alicja Kwade Photo: F. FERNANDEZ - CCC OD, Tours Courtesy the artist and kamel mennour, Paris / London.
Alicja Kwade, « The Resting Thought » CCC OD, Tours, France, février 2019
© Alicja Kwade Photo: F. FERNANDEZ - CCC OD, Tours
Courtesy the artist and kamel mennour, Paris / London.

Les cadres n'encadraient pas toujours des miroirs, les miroirs ne réfléchissaient pas clairement, les colonnes devenaient troncs, les troncs colonnes, mais les hommes-troncs ne défilaient pas en colonnes.
Il était aisé de passer de l'autre côté du miroir, mais les escaliers ne montaient nulle part.
Comme tout pendule qui se respecte, une horloge tournait dans les airs, au son d'un gros tic-tac.



Par quel tour d'une démoniaque prestidigitatrice étais je devenu une Alice moustachue dans un univers à la M. C. Escher ?


dimanche 16 septembre 2018

Dernière Chance pour l'anarchitecture

Je ne peux oublier ce cône !
Comme si un laser avait découpé les bâtisses anciennes, évaporant les murs, les cloisons et les planchers.
Comme si le regard traversait le temps, que le passant de 1975 découvrait le futur en marche, ce « Centre Pompidou » en devenir, à la déconcertante structure métallique, à travers les ruines de bâtiments jumeaux du XVIIe siècle.

Vous pensez que je suis fou, parce que tout cela n'existe plus ?

Mais il y a des traces, des preuves.
Regardez ce plan, tout était déjà tracé.
Gordon Matta-Clark - Conical Intersect Gordon Matta-Clark - Conical Intersect

Des photographies.
Gordon Matta-Clark - Conical Intersect Crédit photographique : © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Adagp, Paris
Gordon Matta-Clark - Conical Intersect
Crédit photographique : © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Adagp, Paris

Des films.



Alors, pas de laser ni de déchirure dans la trame de l’espace-temps, mais des masses, des burins, ces scies, de l'huile de coude et de la sueur et l'architecte devenu anarchitecte, Gordon Matta-Clark et son équipe.
Une expérience inoubliable entre la performance, le street art, la sculpture et l'installation éphémère.

Le reste de l'exposition est au diapason de ce coup de foudre pour un cône, avec la découverte d'un artiste détonnant et étonnant, précurseur qui jonglait avec la matière et les techniques.

À voir absolument.

Si un petit dictateur sommeillait en moi, ça ne serait pas un conseil, mais un ordre !


- page 1 de 10