L'Oeil Curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Bibliothèque Nationale de France

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 22 janvier 2017

Grand écart

Difficile d'imaginer des photographies plus éloignées les unes des autres.
Difficile d'imaginer des photographes plus différents les uns des autres.

Pourtant Vincent Gouriou et Gardaf Hicham côtoient Richard Avedon, et leurs images d'aujourd'hui sont à la BNF avec les clichés d'antan du très mondain photographe américain.

Mon retour à la BNF était motivé par l'exposition des lauréats de la Bourse du Talent 2016.
Mais j'en ai profité pour voir celle sur Avedon, même si ses photographie ne sont pas dans les catégories que je préfère.

Avedon, c'est très "léché", du Noir et Blanc très maîtrisé.
Le photographe des gens connus, publié dans les revues les plus raffinées, comme Harper's Bazaar ou Egoïste.
Je mentirais en disant que je n'ai pas apprécié les portraits de célébrités ou que je suis resté insensible à l'élégance des photographies de mode.
Mais le plaisir reste finalement assez froid, distant.
Ce sont de belles photographies d'un autre monde, d'un monde qui ne m'attire pas vraiment.

J'ai malgré tout retenu deux images, vues, que je souhaite partager.

D'abord une sœur Emmanuelle, image joyeuse de la foi, vécue auprès des plus pauvres parmi les pauvres.

Richard Avedon - Egoïste - Soeur Emmanuelle
Richard Avedon - Egoïste - Soeur Emmanuelle

J'avais en tête un souvenir souriant de Soeur Emmanuelle et Jamel parlant arabe ensemble, et cette sœur Emmanuelle en train, me semble-t-il, de refréner un fou rire me l'a rappelé.



L'autre image est une belle coïncidence, comme le hasard facétieux sait nous les réserver.

Richard Avedon - Egoïste - Le cirque du Soleil
Richard Avedon - Egoïste - Le cirque du Soleil

Avec ces clowns du Cirque du Soleil, Avedon m'a transporté, pendant quelques instants, auprès de mon québécois de fils aîné, qui va bientôt exercer ses talents dans cette grande entreprise (mais pas comme clown semblerait-il).

Avec la Bourse du Talent, retour dans notre monde contemporain, avec les regards de jeunes photographes.
Comme Avedon, certains portent ce regard sur le monde de la mode, et ils ont été aussi récompensés avec le trophée #67 Mode.

J'ai préféré deux regards bien différents.

Le regard bienveillant, et empreint de tendresse, de Vincent Gouriou sur « Des familles », avec des hommes et des femmes qui vivent de profondes transformations dans leur vie, dans leur être le plus profond.

Vincent Gouriou « Des famille(s) » Sandrine et Frédérique
Vincent Gouriou « Des famille(s) »
Sandrine et Frédérique
Bourse du Talent #66 Portrait

Vincent Gouriou « des famille(s) » Mélanie
Vincent Gouriou « des famille(s) »
Mélanie
Bourse du Talent #66 Portrait

Le regard exploratoire d'Hicham Gardaf qui observe l'évolution du Maroc et l'expansion du tissu urbain.

Gardaf Hicham « Intersections »
Gardaf Hicham « Intersections »
Bourse du Talent #68 Espace Paysage Architecture

Gardaf Hicham « Intersections »
Gardaf Hicham « Intersections »
Bourse du Talent #68 Espace Paysage Architecture




lundi 18 avril 2016

J'aime bien cet autre Oeil Curieux

Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien cette nouvelle collection éditée par la BNF.

L'Oeil Curieux

L'Oeil Curieux, c'est un beau nom pour de jolies monographies.

mercredi 10 décembre 2014

Et un de plus dans les rayons !

Grace à la générosité de nombreux donateurs à travers le Royaume, le manuscrit enluminé "Description des douze Césars avec leurs figures" est désormais dans les rayons de la Bibliothèque Royale.

Hadrien  BnF / Avec l'aimable autorisation de Dr. J. Günther Rare Books, Bâle
Hadrien
BnF/Avec l'aimable autorisation de Dr. J. Günther Rare Books, Bâle

Et quel plaisir narcissique de voir apparaitre dans la liste des donateurs, L'oeil Curieux, le blog qui aime la culture !

Pour le Roi ! Pour la France !

- page 1 de 10