L'Oeil Curieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 28 mars 2021

Propaganda

Bonjour Mr Cagouillardementvotre,


Je suis Maitre Verdatre, Huissier de justice à Suresnes, en zone confinée.

À la demande de mon client, M. L'Oeil Curieux, j'ai établi un constat sur ledit « Calendrier Cagouillard 2021 ».

L’illustration du mois de mars représente un escargot (appelée cagouille dans certains départements de la zone libre) divaguant dans la nature, sans masque et s'écriant « Mais quel plaisir de ne pas être confiné cette année ».
Sous cette illustration en couleurs, de facture cartoonesque, se trouve le texte « Mars non confiné, le bonheur est assuré ».
Calendrier Cagouillard Mars 2021
Calendrier Cagouillard Mars 2021
© Thierry Le Borgne

Mon client, actuellement soumis aux contraintes du confinement, couvre feu, Ausweis numérique, estime avoir été trompé quand il a acheté ce calendrier en toute bonne foi fin 2020.
Considérant ce calendrier comme une source d’informations fiables, ce qui est vérifié pour les mois, leur durée ainsi que les jours des semaines, il est patent que l'illustration du mois de mars est mensongère.

Ne connaissant pas l'intention de l'auteur lors de sa réalisation, nous ne pouvons que l'apprécier à la lumière de la situation courante.
Pour mon client, Il s'agit d'une affiche de propagande, réalisée de conserve avec le gouvernement, pour faire croire que les mesures de restriction des libertés publiques appliquées dans certains départements ne seraient en aucune façon assimilables à un confinement.

Devant cette « fake news, » comme dit mon client versé dans les langues étrangères, M. L'oeil Curieux a décidé de porter cette affaire devant la justice pour « harcèlement moral » (Des atteintes volontaires à l'intégrité de la personne (Articles 222-1 à 222-18-3)) et tromperie (Tromperies (Articles L441-1 à L441-5)).
Mon client sera représenté par Maître Maronnasse, Avocat, qui prendra donc contact avec vous dans les prochains jours.

Monsieur L'Oeil Curieux a longuement réfléchi avant d'entamer cette douloureuse démarche.
Mais cette page de calendrier n'est que la cerise pourrie sur un gâteau de merde (expression empruntée à M. Larcenet, auteur de BD).
Déjà ostracisé, vilipendé et pratiquement insulté sur le blog « Cagouillardementvotre » pour sa localisation géographique, sa consommation de pain au chocolat et non de chocolatine et autres traits de sa personnalité, être confronté chaque jour à cette illustration a été la goutte d'eau qui a fait exploser le vase qui tant va à l'eau qui la fin il se casse.
Il ne restait donc plus que la justice aveugle, mais juste, de notre belle monarchie pour tenter d’obtenir réparation.

Fait à Suresnes le 28 mars, de l'an IV du règne d'Emmanuel 1er, Roi des Français.

samedi 20 mars 2021

En attendant Godot

En attendant Godot, je suis reparti à Rome, dans le passé.
« Ingressi Palazzo Farnese » est-il écrit au dos du billet, échappé des pages de la pièce de théâtre de Beckett.

3 février 2011, 18:50.
À l'époque, j'allais souvent à Rome pour le travail.

Ce déplacement a été l'unique occasion de faire du tourisme à la fin d'une première journée de réunion.

Avec Romain, plus qu'un collègue français, et Kevin, un collègue anglais, nous avions profité d'un peu de temps libre pour aller visiter le Palais Farnèse.
La visite avait été un enchantement, d'autant que le Palais est généralement fermé au public.
Ingressi Palazzo Farnese 03.2.2011 18:50

J'avais écrit un billet intitulé La réception de l'Ambassadeur, que j'ai relu en préparant celui-ci.

Les souvenirs, prompts à refaire surface en cette période de disette d'expositions, ont jailli.
Kevin, qui avait un sens de l'humour bien britannique et une certaine classe, avait été subjugué, pour rester dans l’euphémisme, par l'Aphrodite Callipyge.
Aphrodite Callipyge
Aphrodite Callipyge


Il nous avait alors ravis avec la traduction anglaise de callipyge « Beautiful Buttocks », que je trouve fort plaisante à l'oreille avec son allitération.

Il aura suffi d'un petit billet d'entrée, aux couleurs un peu passées, pour me rappeler combien l'art me nourrit, depuis des années, partout où je vais, et combien tout cela me manque depuis une année...

lundi 8 mars 2021

Le bonheur simple du Curry

Quoi de meilleur qu'un bon Curry pour se réchauffer par une belle, mais assez froide journée de fin d'hiver ?

Le Curry éveille nos sens, avec ses couleurs chaudes.

Il nous emmène sur la route des Indes, dans de vieux trains à vapeur, vers la blancheur du Taj Mahal.
Agra Fort Train Station, Uttar Pradesh, India, 1983 © Steve McCurry
Agra Fort Train Station, Uttar Pradesh, India, 1983
© Steve McCurry

Taj and Train. Agra, Uttar Pradesh, India, 1983. © Steve McCurry
Taj and Train. Agra, Uttar Pradesh, India, 1983
© Steve McCurry

Reflection of the Taj Mahal, Agra, Uttar Pradesh, India, 1999 © Steve McCurry
Reflection of the Taj Mahal, Agra, Uttar Pradesh, India, 1999
© Steve McCurry


Plus loin vers l'orient, existe aussi le Curry japonais, moins connu, mais tout aussi délicat et plus subtil.
Boat Covered in Snow in Sankei-en Gardens. Yokohama, Japan, 2014. © Steve McCurry
Boat Covered in Snow in Sankei-en Gardens. Yokohama, Japan, 2014
© Steve McCurry



- page 1 de 127